22 mai 2006

Sans Rien

Dans l'étreinte d'où rien ne fuit,Quelques lueurs s'agitent mais ne parlent,Les âmes dans ce puit se précipitent,Comme autant de croyances, qui,En jour ou en nuit, demeurent aussi pâlesQue leurs servants vaporeux sans mérite. Tant de gestes, tant de cris,Et si peu de rires brûlent,Alors il reste le mystère qui s'agiteComme un gosse que l'on pourritPour qu'en sa tête rien ne pulule,Qui ne puisse rendre peu émérite. La vie s'achève,Tout semble fait,Mais rien de fini,Le temps crève,Qui pardonnerait?La douleur s'oublie...
Posté par icareinthesea à 23:09 - Commentaires [0] - Permalien [#]

22 mai 2006

Crépuscule

Juste toi à qui je songe,Dont les mots sonnent encoreDans le crépuscule qui s'échappe,Et les astres dans tes yeux se prolongent,Comme ils affleurent lorsque s'endortLa houle dans ces horizons que l'on attrapent.
Posté par icareinthesea à 19:10 - Commentaires [0] - Permalien [#]
22 mai 2006

Sensations

Blanc, ne fut-il qu'une foisDans une vie ou dans une autre,Rien qu'une fois, une petite foisSe sentir pur, ne plus disparaitreDerriere les ombres douloureusesSe sentir pur, se sentir renaitreParmi les pensées chaleureuses, Et le parfum de l'expiationEmplir tel un souffle généreuxLe coeur et l'esprit,sans agitation,Serein, sage, apaisé de toute douleur, Laisser l'amour infini emplir les yeuxPour ne plus voir qu'avec le coeur,Et ressentir cette chaleur quand il pleutSur un visage perdu parmi l'orage. Laisser le goût amer de la... [Lire la suite]
Posté par icareinthesea à 18:45 - Commentaires [0] - Permalien [#]