18 mai 2006

Souvenirs

Les cheveux dans le vent,Tu me rapelles ces rêves que je n'ai point connusAlors que je perds mon coeur en te regardant,Pourtant, il me semble ne t'avoir point vu,Ni dans le ciel, ni dans les yeux,Mais je te ressens malgré mes songes capricieux...
Posté par icareinthesea à 22:36 - Commentaires [0] - Permalien [#]

18 mai 2006

Magnificence Renaissance

Et les étoiles s'allumèrent, Prenant vie dans des dimensions obscures; Elles ne furent aussi belles qu'éphémères Dans leurs apparitions infinies, Naissant de la lumière et du murmure De flammes qui dansaient au coeur de la nuit.
Posté par icareinthesea à 22:29 - Commentaires [0] - Permalien [#]
18 mai 2006

Bonheur, ne fut-il chimérique...

Les mots que l'on retient par un souffle, Mais que l'on exprime par tant de fois Sur ces plaines encore enneigées pour y Laisser nos quelques traces, pénibles, Et sinueuses, tel un saule est droit Lorsqu'il pleurt en sa terre, seul, sans bruit. Que la tâche est ardue devant ceci, Que de conter toute et moindre beauté Et laisser périr les maux et soucis, Pour voir enfin le monde s'éveiller.
Posté par icareinthesea à 22:18 - Commentaires [0] - Permalien [#]
18 mai 2006

Un instant, un murmure

Les sourires sémillants dépérissent parmi le vent,Et ce dessein, si cher à ces nuits sans lueurs, s'estompePeu à peu, pour ne laisser qu'un baiser apaisant,Un baiser mourrant que l'on ne peut interrompre. Si parfois même, quelques regards nitescentsFulminent ce coeur cadavéreux,Les espoirs pourrissent ,eux,Avant même que les étincelles meurent subitement. Il ne reste alors que l'obscurPour percevoir les murmures.
Posté par icareinthesea à 21:51 - Commentaires [0] - Permalien [#]
18 mai 2006

Quelques redondances...

Les amants enlassées se prélassent parmi la paresse, se couvrant de caresses, de leurs regards insouciants, ils contemplent la sagesse. Quelle est cette lumière qui guident mes vers dans l'obscurité de mes pensées? Quel est ce cri qui s'enfui, qui s'éloigne sans un bruit, au plus profond de cette nuit où rien ne luit? Quelques mots où éclosent des songes...Mais au réveil, il ne reste que l'écho... Lorsque la voile se lève sur ce ciel sans étoiles, sous des souffles faiblards et dans cet oeil livide où rien ne brille, la... [Lire la suite]
Posté par icareinthesea à 21:48 - Commentaires [0] - Permalien [#]
18 mai 2006

Neiges

Sous un pas incertain,Animé par soubresauts,Son regard, dans un lointainEt profond passé, s'égarait.Parlant dans le vide, sans un mot,Seules ses lèvres envoutéesPar quelque sortilège,Pouvaient se dire vivantes;Ce ne fut plus un homme,Sinon une ombre que la neigeRendait évanescente,Vaporeuse, un fantôme,Une ombre nébuleuse.Son chemin fourvoyéPar cette douloureusetristesse qui l'abritaitDes ces erreurs, de cette faiblesseDont il fut charpenté.A présent démoli, sans force,Il devra soulever sans maladresseCes poids qui, dans cette neige... [Lire la suite]
Posté par icareinthesea à 21:44 - Commentaires [0] - Permalien [#]

18 mai 2006

Un visage que l'on égard

A des tourments, mon esprit souvent,S'abandonne parmi les nuits noires,Et par ces jours regorgeantsDe lumière. Pourtant, le savoirNe réchauffe en rien ces poussièresQui naissent du mort-en-pierre. Les douleurs et le vent ont peineA insuffler quelques gouttes à traversSe qu'il reste d'un nuage en peine,Un rêve vaporeux que la lumièreDissipe, dans un bien loin souvenir,Ce qu'il reste de beauté et d'avenir. Aimes-tu vraiment toute cette obscuritéQui est pourtant mienne,Celle traversant mes veines,Sans même qu'à tes sourires je... [Lire la suite]
Posté par icareinthesea à 21:42 - Commentaires [0] - Permalien [#]
18 mai 2006

Eveil

Au feu les doux baisers crépitants;Au tombeau les nuits embrasées;Il ne reste rien dans ce coeurQui ne semble point souffrant.Oublier les larmes versées;Couvrir d'un voile la rancoeur;Et partir face au soleil levant...
Posté par icareinthesea à 21:22 - Commentaires [0] - Permalien [#]
18 mai 2006

Devant, les poussières

Pas de barrieres, pas de boucliers,Rien en travers de mes penséesQui puissent causer entrave,Sinon quelques oiseaux de sorciers,Aussitôt vus, aussitôt dissipés,Tout mène à cette enclave. L'évidence ne se voitQue seulement après avoirPris toutes les autres voiesQui voguent vers l'avenir. Je m'avance sur le chemin de mon sang,Car je m'y perd plus facilement.
Posté par icareinthesea à 21:18 - Commentaires [0] - Permalien [#]
18 mai 2006

Présentation

Je me présente, je suis étudiant en fac de lettres et sciences humaines, j'ai 19 ans et j'écris sur ce blog pour plusieurs raisons que je vais vous énoncer après vous avoir énoncer les non-raisons; je ne publie pas mes textes car je me sens mal dans ma peau et que je cherche quelque soutient ou écoute fortuit, j'ai passer cet âge, je ne publie pas non plus parce que j'ai besoin d'estime ou de reconnaissance et je ne publie pas par hasard. Enfin, j'ai pris cette décision car je voulais être fixé sur le niveau de mes écrits, variant... [Lire la suite]
Posté par icareinthesea à 21:10 - Commentaires [0] - Permalien [#]